3 PETITS CONSEILS DE RENTREE POUR LES JEUNES ENFANTS

Bonjour à tous,

C’est bientôt la rentrée, et il faudra reprendre le chemin de l’école. Cela se prépare à l’avance et dès aujourd’hui afin que tout se passe dans les meilleurs conditions possibles pour votre enfant et vous-même.

Voici 3 petits conseils pour bien préparer votre enfant à la rentrée

1) PREPAREZ CETTE SEPARATION QUI VA DE NOUVEAU AVOIR LIEU

Vous vous demandez souvent pourquoi, durant les vacances, les enfants sont « collés » à vous plus qu’à l’ordinaire pendant le reste de l’année. Eh bien, tout simplement car ils essayent de compenser la séparation qu’ils ressentent pendant l’année scolaire lorsqu’ils sont à l’école et vous au travail. Car derrière toute réaction de votre enfant se cache en effet un besoin qu’il essaye d’exprimer et que vous devrez décoder.

Donc, après les vacances, une nouvelle séparation dûe à la rentrée des classes peut parfois être difficile. Et cela va générer de l’angoisse chez votre enfant.

Pour éviter ces désagréments à votre enfant et à vous-même en tant que parents, il est important de parler des changements qui vont revenir avec la rentrée, de répondre aux questions qu’il va vous poser, d’accueillir ses émotions, et ce, sur un ton léger et joyeux, même si vous êtes inquiet, afin de ne pas le laisser transparaître, car les enfants sont de véritables éponges émotionnelles.

Commencez également à reprendre dès maintenant et en douceur, les activités liées à la rentrée : club, piscine, médiathèque…

Et afin d’adoucir sa rentrée, essayez de laisser votre enfant quelques heures par-ci, par-là, à une personne de confiance. Et avant de partir, faites-lui savoir l’heure de votre retour.  Partez et revenez avec le sourire et quelques mots doux. Cela permettra à votre enfant de se sentir en sécurité en dehors de chez vous et avec d’autres personnes que ses parents. Ainsi, cela développera son sentiment de confiance envers l’autre.

Le jour de la rentrée est un re-commencement chaque année avec son lot de changements auquel l’enfant doit être préparé pour que tout se passe bien.

2) REPRENDRE LE RYTHME QUOTIDIEN

Eh bien oui, pendant les vacances, les enfants sont passés à ce que l’on appelle le « rythme vacances » et cela est tout-à-fait normal! Alors pas d’inquiétude, même si le fait de se coucher et de se lever plus tard vous à amené à gérer différemment les journées, les repas et les activités… Le retour au « rythme école » va se faire ne douceur et petit à petit : chaque soir, commencez dès maintenant à avancer l’heure du coucher de votre enfant de 10 ou 15 minutes, jusqu’à arriver à 20h ou 20h30. Et chaque matin, avancez aussi l’heure du lever de 10 ou 15 minutes. La règle étant d’octroyer en moyenne 10h de sommeil à votre enfant en période scolaire. N’hésitez pas également à avancer de quelques minutes l’heure du repas du soir si nécessaire. Vous pouvez même utiliser un radio réveil digital pour expliquer à quelle heure tout cela doit avoir lieu, permettant ainsi de responsabiliser les enfants et d’approcher l’apprentissage de l’heure pour les plus grands d’entre-eux. Pour motiver votre enfant, rappelez-lui qu’il va ainsi pouvoir retrouver ses amis en pleine forme!

3) INSTAURER LA CONFIANCE EN L’EQUIPE PEDAGOGIQUE

Que ce soit lors de sa première rentrée ou parce qu’il change de classe et d’enseignant, les émotions vont affluer chez votre enfant et vous même. Mais il faudra éviter de se laisser déborder par celles-ci. Déposez votre enfant en classe ou dans la cour sans vous éterniser (et ainsi le conforter dans un sentiment d’insécurité) avec le sourire, faites-lui un câlin et un bisou, dites-lui de bien travailler et que vous viendrez le chercher à la fin de la classe. Puis rassemblez votre courage, car vous êtes son modèle, et quittez la pièce ou la cour toujours en souriant, dès le moment de la sonnerie.

En cas de pleurs, acceptez ses émotions en lui disant que vous comprenez, car cela la rentrée est source de changements . Mais c’est le moment de lui montrer que vous faites confiance à l’enseignant qui saura sûrement trouver les mots justes. Par expérience, je dirai que les pleurs des enfants passent très vite en général et que souvent, les parents ont plus de mal à laisser l’enfant que l’inverse. Et pourtant, c’est mieux de le confier à l’enseignant à l’entrée de la classe et dans un délai raisonnable, qu’à l’enseignant d’aller le prendre dans les bras du parent.

Après ces quelques lignes, qui j’espère, auront pu vous rassurer, je vous souhaite, à toutes et à tous une excellente rentrée, pleine de sérénité et de découvertes!

Quelques idées de lecture:

-« Le petit ogre veut aller à l’école », M-A Gaudrat/Les Belles HISTOIRES

-« Moi j’adore, la maîtresse déteste », E Brami/Seuil Jeunesse

-« La rentrée des mamans », JD Hoestlandt/Les Belles HISTOIRES

-« La rentrée de la maîtresse », A Berton-Martin/Les Belles HISTOIRES

Audrey Henry – Psychopédagogue/Coach Scolaire/Enseignante